VILLE DE LA MACHINE

Site officiel


La Fnaca

2_dec_08_010.JPG

 

Fédération Nationale des anciens combattants

en Algérie-Maroc-Tunisie

Jamais avant 2005, le comité Fnaca de La Machine et ses adhérents n'avaient reçu les travaux du conseil départemental. Trois ans après, le président Edmond Marciniak avait à nouveau les honneurs, mardi, d'être aux côtés du président Georges Chaizy.

Un honneur puisque la Fnaca fête également cette année le cinquantenaire de sa création par les démobilisés de 1958 qui, en pleine continuation de la guerre d'Algérie, jetèrent les bases de la puissante fédération. Depuis 50 ans, la Fnaca veille ainsi avec sa commission «Guerre d'Algérie, jeunesse, enseignement» à assurer le respect de l'histoire et de ses acteurs.

2_dec_08_005.JPG

D'une manière solennelle pour marquer le 50e anniversaire de cette création, la municipalité machinoise a voulu honorer les cinq jeunes de l'époque, morts au champ d'honneur : Albert Audugé, Jean Deschaumes, Alexandre Espire, Guy Pégon, André Peignot, en plantant symboliquement cinq chênes sous la futaie du Bois des Sœurs. « Je me fais aujourd'hui le porte-parole de tous les anciens combattants en Afrique du Nord pour féliciter le président Marciniak et toute son équipe, le maire de la commune et son conseil municipal pour cette initiatiave qui s'avère être la première dans la Nièvre. La présence des enfants de l'école primaire Albert-Camus démontre que le devoir de mémoire n'est pas un vain mot à La Machine » note Georges Chaisy devant plus une centaine de personnes et les porte-drapeaux.