VILLE DE LA MACHINE

Site officiel


Les écoles

Les compagnies minières au 19ème siècle constatant la nécessité d'instruire leur personnel, organisèrent un enseignement primaire rigoureux  par des religieux, comme les frères des Ecoles Chrétiennes

Après le certificat d'études primaires, les garçons pouvaient accéder au cours spécial mis en place en 1890 si leurs parents en avaient les moyens : même si les cours étaient gratuits, le coût élevé des fournitures était retenu sur le salaire du mineur.

Les écoles communales, créées après la loi Jules Ferry étaient peu fréquentées car l'opportunité d'être engagé par les Houillères était plus grande si l'on avait fréquenté l'enseignement Schneider.

Après la séparation du Clergé et de l'Etat en 1905, les houillères restèrent à la tête des organes éducatifs de la commune en remplaçant « les Frères Chrétiens » par des instituteurs à la solde de la Compagnie.

A partir de 1946, les écoles Schneider dépendent de l'éducation nationale. Et en 1951, la commune fit l'acquisition des écoles.

 

Les_ecoles.jpg