VILLE DE LA MACHINE

Site officiel


Les deux bornes du Bois des Soeurs

Ce nom « Bois des Sœurs » vient du don fait par le Prince de Challet (ou le sieur Pinet des Ecots), aux sœurs de La Charité.  Les deux bornes, dans le sous bois, permettaient de coordonner le nord magnétique de la boussole avec le nord géographique et autorisaient ainsi la correction des données des plans dessinés.

Les géomètres posèrent ces bornes au solstice de l'hiver 1861. La première borne représentait le sud. L'alignement sur l'étoile polaire permit de déterminer le nord géographique. La seconde borne indiquait la direction nord-sud ainsi établie. Il suffisait de suspendre une boussole sur la ficelle tendue entre les deux bornes et de lire la mesure de l'angle ainsi formé, encore appelé « la déclinaison ».

Les géomètres incorporaient cette mesure dans leurs calculs pour ajuster leurs plans. Ce système fut utilisé jusque dans les années 1950, quand les relevés à la boussole furent effectués à l'aide d'un nouvel instrument, le théodolite...

Les_bornes_du_bois_des_soeurs.jpg